Au départ, une participation modeste à un projet éditorial

Le projet éditorial de rassembler les écrits de Jean Carbonnier introuvables, inédits ou dispersés, a été initié par Raymond Verdier, anthropologue du droit, directeur de recherches honoraire au CNRS, fondateur et président d’honneur de l’Association française droit et cultures. Un comité éditorial avait été institué, comprenant différentes personnalités2. À l’occasion de recherches bibliographiques à Cujas, M. Verdier est entré en contact avec deux conservateurs de la bibliothèque, Franck Hurinville et Sébastien Dalmon, et les a invités à assister aux réunions du comité éditorial, auxquelles participaient également des membres de la famille Carbonnier.

L’ouvrage – un seul volume de plus de 1 600 pages – est paru aux Presses universitaires de France en octobre 2008, sous le titre Écrits. En parallèle, l’idée a germé d’accompagner cet événement éditorial par un colloque sur la figure du Doyen.

L'impression des contenus ce site n'est pas autorisée.