Un colloque au Sénat avec des actes en ligne

Le centenaire de la naissance de Jean Carbonnier a donné lieu à plusieurs manifestations3. Le colloque de la bibliothèque Cujas et du Sénat sur « Jean Carbonnier (1908-2003) : art et science de la législation », qui s’est tenu les 5 et 6 novembre 2008 au Palais du Luxembourg, s’inscrivait donc dans une logique plus large.

Ce colloque a bénéficié du soutien financier du groupement d’intérêt public (GIP) Mission de recherche Droit et Justice, ainsi que du label « colloque institutionnel du Sénat ». L’obtention de ce label permettait une publication à la fois en version papier et en ligne. Cette publication a pris du retard pour des raisons conjoncturelles, mais elle est en passe d’être finalisée, grâce au recrutement d’un doctorant contractuel qui a notamment retranscrit certaines des interventions à partir des enregistrements fournis par le Sénat.

Les colloques du Sénat sont accessibles sur le site Internet de la Chambre haute4. Ils sont organisés par liste chronologique ou thématique ; les actes des colloques économiques co-organisés par le Sénat et UBIFRANCE, l’Agence française pour le développement international des entreprises, sont distingués des autres. Chaque colloque est disponible à la fois au format HTML et au format PDF, avec un sommaire dynamique dans les deux cas. Il est également possible de commander en ligne la version papier pour une somme modique (moins de 10 euros).

La visibilité des actes du colloque sur Jean Carbonnier est ainsi assurée. Lorsque la publication sera effective, elle sera bien évidemment annoncée sur le site Internet de Cujas5, en parallèle avec une action de communication, notamment auprès des centres de recherche des deux universités de rattachement de la bibliothèque. Un lien vers les actes en ligne sera également ajouté dans l’exposition virtuelle réalisée en parallèle au colloque. La version papier sera présente dans la bibliothèque, et sa notice dans le catalogue informatisé comportera également un lien vers la version électronique sur le site du Sénat. Nous pouvons ainsi espérer une valorisation maximale de ce travail, qui sera consultable à partir de plusieurs accès, sur les sites du Sénat et de la bibliothèque Cujas, sans parler de son moissonnage par des bases de données externes.

L'impression des contenus ce site n'est pas autorisée.