Communiquer sur l’outil de communication

En interne

Les autres collègues de la bibliothèque lisent-ils souvent le blog ? Cela semble évident, mais ce n’est pas toujours le cas ! Il faut donc penser à leur rappeler régulièrement son existence en donnant de temps à autre quelques liens récents sur la liste de diffusion du service, plus souvent consultée.

Auprès des usagers

Le paradoxe d’un blog, c’est qu’il faut prévoir une communication pour faire connaître ce nouvel outil… de communication. Outre la campagne de lancement, on imaginera dès le départ, différents relais pour le promouvoir : campagnes de communication « papier », mise en valeur des billets les plus récents depuis la page d’accueil du site, lien systématique sur les réseaux sociaux vers chaque billet publié… Pour ces deux dernières actions, l’utilisation automatisée des flux RSS s’avère bien pratique !

 

Encadré  : Les 10 astuces du Buboblogueur

1) je réfléchis avant de poster.

Avant de rédiger, je me pose toujours la question : cette information peut-elle intéresser le chercheur/l'enseignant/l'étudiant lambda ? Sous quel angle ?

2) je trouve un titre accrocheur.

J'essaie de trouver si possible un titre qui va éveiller l'intérêt des étudiants (exemple : « toute la presse en ligne depuis chez vous » plutôt que « base de données Factiva », par exemple).

3) je fais simple pour le contenu.

Je respecte le principe « un billet = une idée ». Sinon, je découpe mon billet en plusieurs parties.

4) j'apporte une valeur ajoutée.

Je mets en avant mon expertise de professionnel de l'information : je donne une valeur ajoutée à l'information que je transmets en donnant quelques précisions utiles pour mes usagers.

5) je fais bref.

Je vérifie que mon billet ne dépasse pas 200 mots. Sinon, je découpe mon billet en plusieurs parties et je le publie en plusieurs fois.

6) j'illustre mon propos.

Pour être attractif, je mets si possible une image en lien avec le contenu de mon billet.

7) je donne mes sources.

Je donne, quand je peux, la source de l'information et la source de l'image si besoin.

8) je laisse à chaque billet sa chance.

Excepté en cas d'urgence particulière, je ne poste pas de billet si un collègue en a déjà publié/programmé un le même jour.

9) je veille à la ligne éditoriale.

Je fais attention à ce qu'un certain équilibre entre les différentes rubriques du blog soit respecté autant que possible.

10) je prends de l'avance si je veux.

Pratique : j'utilise le programmeur de billet pour rédiger en avance des billets qui seront publiés automatiquement au jour et à l'heure que j'aurai décidés.

Notes
1.
Le Buboblog est le blog des bibliothèques du service commun de documentation (SCD) de l’université de Bretagne occidentale (UBO), située à Brest et à Quimper essentiellement. Lancé en 2006, c’est un des plus anciens blogs de bibliothèque encore en activité <  http://buboblog.univ-brest.fr  >.
2.
Ariane Gaudefroy, « Une ligne éditoriale, à quoi ça sert? », Écrire pour Internet, décembre 8, 2008, < http://redacteurweb.wordpress.com/2008/12/08/ligne-editoriale-definition/ > (consulté le 18/07/2011).
3.
http://burobertdesorbon.univ-reims.fr/ > (consulté le 11 août 2011).
5.
http://buboblog.univ-brest.fr/2011/03/17/isidore-et-les-shs/ > (consulté le 14 septembre 2011).
6.
ADONIS : accès unifié aux données et documents numériques des sciences humaines et sociales. < http://www.tge-adonis.fr/ >.
9.
http://buboblog.univ-brest.fr/?s=%22ma+revue+en+ligne%22  > (consulté le 14 septembre 2011).
10.
http://www.doaj.org/ > (consulté le 14 septembre 2011).
14.
Par exemple la plate-forme Pbworks < http://pbworks.com/pbworks-basic-edition >.

 

L'impression des contenus ce site n'est pas autorisée.