Comment la Direction de la lecture publique accompagne les futurs blogueurs ?

Il était nécessaire d’accompagner et de former les futurs utilisateurs du blog : un rendez-vous mensuel d’une journée est proposé aux bibliothécaires et autres partenaires culturels qui souhaitent s’initier, se former (écrire un article, ajouter des ressources, taguer, choisir une catégorie…), découvrir d’autres outils du Web 2.0 et partager des rencontres diverses, dans une atmosphère conviviale. Ces journées, animées conjointement par la DLP et 22Mars, rassemblent depuis 3 ans entre 20 et 40 personnes, chaque mois, et font l’objet d’une web-série qui retrace les difficultés et les enthousiasmes partagés. Il semble que cet accompagnement en présentiel soit une des clés de la réussite de CherMedia. Aujourd’hui plus de 300 contributeurs participent à ce projet : bibliothécaires salariés et bénévoles mais aussi partenaires culturels et dans l’avenir, nous le souhaitons, le grand public. La quatrième saison débute avec de nouveaux projets de formation et de rencontres – les contributeurs disent attendre, avec impatience, les propositions qui leur seront faites…

Une équipe – projet de la DLP (passée de 7 à 10 personnes) conduit cette initiative et rassemble des agents de toutes fonctions (bibliothécaires, conducteurs de bibliobus, agents administratifs) : celles-ci assurent la veille et la modération quotidienne (le parti a été pris, dès le départ, d’assurer une modération a posteriori, qui consiste essentiellement en un enrichissement des articles proposés par l’ajout de liens, parfois d’illustrations). Elles contribuent à l’animation des journées mensuelles de formation, sont les correspondants des contributeurs en cas de besoin et sont-elles – mêmes contributrices régulières. Nous pouvons évaluer le temps de travail nécessaire à environ un équivalent temps plein (ETP).

Il faut noter que l’équipe de la DLP est, au départ, assez peu formée au numérique et que le projet rencontre une certaine perplexité voire même une certaine frilosité. Face aux retours très favorables quasi-immédiats à la suite de la mise en ligne de CherMedia (plus de 100 contributeurs dans les 3 mois qui suivent octobre 2008), l’équipe se prend au jeu et accepte d’entrer dans un processus de formation et de découverte pour pouvoir accompagner efficacement les contributeurs (à vrai dire, l’équipe avance avec juste un peu d’avance sur le réseau…)

Depuis sa création, CherMedia propose 5 rubriques :

  • « Lire, voir, écouter » (35 % des articles publiés) : pour partager les découvertes en livres, CD ou DVD, pour tous les publics ;
  • « Vivre les bibliothèques » (35 % des articles publiés) : pour partager la vie quotidienne et exceptionnelle des bibliothèques (annonces d’animations, comptes rendus d’animations, nouveaux services, bibliothèques en construction ou en réaménagement, vie et évolution de CherMedia…) ;
  • « Escapades » (15 % des articles publiés) : pour partager tout ce qui touche au spectacle vivant et à l’expression artistique : musées, expositions, spectacles, concerts… ;
  • « Rencontrer » (5 % des articles publiés) : pour partager les rencontres avec les créateurs dans tous les domaines de l’expression artistique ;
  • « Inventer ensemble » (10 % des articles publiés) : pour partager les créations littéraires et artistiques (jeux d’écriture collectifs et individuels, petites œuvres multimédia…).

Au fil du temps, de nouveaux besoins ont été pris en compte :

  • la création d’un réseau social interne à CherMedia permettant la création de groupes, l’utilisation de la messagerie spécifique (qui est, aujourd’hui, utilisée autant, sinon plus, par les bibliothécaires du département, pour joindre l’équipe de la DLP que la messagerie du CG…) ;
  • l’ouverture de 2 blogs complémentaires, accompagnés des rencontres et des formations nécessaires : « Culture CG18 » (présentant les initiatives du CG 18 en matière de développement culturel et notamment les Archives départementales et le Musée départemental de la résistance et de la déportation) et « Culture et compagnie » (ouvert aux partenaires culturels du département) ;
  • l’investissement et l’appropriation d’autres outils du Web 2.0 : Twitter, Flickr, Delicious, Netvibes, Dailymotion, Vimeo, Scribd… et même d’outils qui, dans un premier temps, ne sont pas des outils de veille ou de partage mais qui permettent de s’essayer à des créations collectives ou individuelles et d’en comprendre les codes (montage photo, réalisation de Petites œuvres multimédia, interviews radio…).
L'impression des contenus ce site n'est pas autorisée.