La scénarisation du catalogue

En bibliothèque, il y a ceux qui savent ce qu'ils cherchent. Il faut alors leur fournir les outils les plus simples et les plus efficaces pour accéder aux documents. Et il y a ceux qui ont une vague idée. À nous d'enrichir celle-ci avec des propositions grâce à la contextualisation de la recherche.

Nous sommes au début d'un processus où tout est encore à inventer.

Les notices sont riches de la présentation des éditeurs, de l'indexation apportée, des commentaires de lecteurs, et des liens vers des sources externes qui parlent du document en question. Avec la dématérialisation en cours, on peut imaginer aussi un accès partiel ou total au document.

Sur Internet, nous pouvons oublier les contraintes d'espace, de classification unique et imaginer un site que le lecteur pourrait configurer à sa mesure !

– Je veux tous les romans policiers géolocalisés sur une carte !
– Je veux tous les livres concernant Marseille !
– Je veux tous les livres d'histoire classés par date historique !
– Je veux avoir tous les livres traitant du 11 septembre et ses conséquences.
– Je veux tous les livres concernant l'actualité du jour !
– Je veux les romans préférés des lecteurs de la bibliothèque !
– Je veux connaître les avis des bibliothécaires.
– Je veux savoir ce qui se dit sur le net sur la Série noire.
– Je veux en un clin d'œil avoir un aperçu de la littérature nordique.
– Je veux connaître les auteurs les plus chroniqués sur le Web !
– Je veux un catalogue qui s'adapte à moi.
– Je veux un catalogue qui entend ce qui se dit sur le Web.
– Je veux un catalogue qui ressemble aux bibliothécaires qui sont derrière l'écran !

Trois outils de scénarisation

Il s'agit des nuages de mots-clés (tags), des cartes (souvent des Googlemaps) et des frises chronologiques (couramment appelés timeline).

Le nuage de mots-clés

Le nuage de tags (ou de mots-clés) est apparu avec l'essor des blogs. Il permet d'indiquer très rapidement le contenu d'un blog ou d'une rubrique. La scénarisation consiste à changer la taille de la police des mots-clés en fonction du nombre d'occurrences ou du nombre de clics.

Sur Bibliosurf, j'ai installé en en-tête de chaque page deux nuages de mots-clés qui distinguent les genres des documentaires et permettent de faire comprendre à l'internaute de passage que les points forts de la librairie sont le roman, le roman policier, l'écologie, la cuisine et l'histoire.

On verra par la suite que l'on peut aussi créer des nuages de mots-clés des auteurs d'un genre concerné ou de la littérature d'un pays.

L'important étant de ne pas surcharger les nuages de mots-clés et de ne pas mélanger des mots-clés qui n’ont aucun rapport entre eux. Dans ce cas, le nuage perd de sa pertinence.

La géolocalisation

Aujourd'hui, on géolocalise tout : les stations de Velib, les boutiques, les bibliothèques, les gens et aussi les livres.

Sur Bibliosurf, j'ai commencé à géolocaliser des intrigues de roman policier. Les lecteurs ont ainsi accès à une Googlemaps qui présente les derniers polars géolocalisés.

Dans les dossiers Polar US, Grand breton, nordique, littérature policière francophone, les internautes ont aussi accès à des cartes spécifiques restreintes au(x) pays en question.

J'ai ensuite généralisé la géolocalisation en créant des cartes dédiées aux livres de cuisine, aux récits de voyages, aux guides touristiques…

Le problème, c'est que sur une carte, il n’est pas possible d’afficher plus d'un certain nombre de titres. Au bout de 100 titres, il y a certains navigateurs qui ne sont plus en mesure d'afficher les données.

J'ai donc permis un accès différent à ces données géolocalisées.

L'internaute peut désormais rechercher les titres en fonction d'un lieu en cliquant sur la carte ou en utilisant le moteur dédié de la Googlemaps. Il peut aussi afficher automatiquement les documents liés à son lieu d'habitation grâce à une géolocalisation de son adresse IP3 – cette application ne fonctionne pas avec une connexion wifi.

La librairie Bibliosurf propose une interface spécifique de recherche par géolocalisation qui regroupe les principales fonctionnalités.

La frise chronologique

La géolocalisation est une nouvelle forme d'indexation non avec des mots-clés mais avec des latitudes et des longitudes. Nous allons voir à présent avec les timelines que l'indexation est cette fois effectuée avec des formats de dates.

Une frise ou une timeline permet de présenter des documents historiques ou liés à une actualité particulière. Les radios sur le Web adorent présenter leurs archives sous cette forme.

J'ai remarqué néanmoins que les internautes ont plus de difficultés à se déplacer dans une timeline qu'une Googlemaps. J'ai donc arrêté ce mode de présentation et par contre gardé l'indexation en format date réalisée grâce à un plugin agenda. Cette indexation permet de construire des bibliographies plus facilement : 11 septembre, élections présidentielles, période historique qui s'étale sur plusieurs années.

 
L'impression des contenus ce site n'est pas autorisée.