Éléments pour une évaluation de la médiation documentaire numérique


Portrait de l'auteur
Galaup Xavier

La démarche d’expérimentation de nouveaux services numériques prévoit rarement en amont l’évaluation du projet. De ce fait, nous nous retrouvons face à des bilans chiffrés, la plupart du temps décevants, auxquels s’ajoutent les impressions de quelques professionnels participants ou de quelques usagers.

Comme le rappelle Franck Queyraud, tout projet implique de réfléchir à son évaluation dès sa conception. Il convient en effet d’en déterminer les objectifs et les indicateurs qui permettront de savoir s’ils sont atteints. Les statistiques de fréquentation d’un blog ou d’une page Facebook de médiathèque ne sont jamais mirobolantes et dans tous les cas insuffisantes pour mesurer l’impact de notre travail. Que dire du chiffre de visualisation d’une notice commentée dans un catalogue participatif ? Tout comme la médiation en vis-à-vis, l’impact de notre travail de recommandation se mesure sur la longue durée et certains effets ne sont pas immédiatement visibles. L’évaluation doit être proportionnée aux objectifs visés. Il ne faut pas créer d’usine à gaz pour suivre l’impact d’un simple blog de bibliothèque.

L'impression des contenus ce site n'est pas autorisée.