Définition et enjeux de la médiation numérique documentaire


Portrait de l'auteur
Gardiès Cécile

Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, UMR EFTS, université de Toulouse École nationale de formation agronomique (ENFA)

Portrait de l'auteur
Fabre Isabelle

Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, UMR EFTS, université de Toulouse École nationale de formation agronomique (ENFA)

Le concept de médiation documentaire au sein des sciences de l’information et de la communication (SIC), renvoie à la notion d'intermédiaire, de lien entre le singulier et le collectif. La médiation documentaire concerne une médiation des savoirs mettant en place, grâce à un tiers, des interfaces qui accompagnent l’usager et facilitent les usages. Elle permet de concilier deux choses jusque-là non rassemblées pour établir une communication et un accès à l’information. C’est par sa capacité à lier information et communication qu’elle peut être qualifiée de médiation documentaire. Elle s’appuie sur des composants humains ou matériels qu’on peut distinguer en « médiateurs sociaux « naturels » (normes, valeurs…), médiateurs humains (négociateurs, chefs…), dispositifs complexes (agencements matériels et géographiques, organisationnels et techniques…) »1. La médiation est donc fortement liée à la question du dispositif étudié en SIC comme objet matériel médiateur qui désigne « l’ensemble des substrats matériels de la communication »2.

Ainsi, le dispositif est le lieu où humains, objets matériels et liens s’organisent pour mettre en œuvre des interactions à la fois réelles et symboliques qui instituent des modalités et des logiques d’usage de l'information. Mais avec les évolutions liées notamment à l’information numérique, la médiation documentaire est re-questionnée dans ses relations aux nouveaux dispositifs, en effet « une part de plus en plus importante de l’information produite aujourd’hui dans presque tous les domaines de l’activité humaine est numérique et conçue pour être accessible sur ordinateur »3. Or, la notion « d’accessibilité à l’information facilitée par le numérique » véhiculée avec celle de « société de l'information » semble faire abstraction d’une nécessaire médiation documentaire. Pourtant « ce qui fait lien… et sens… c’est l’activité du sujet dans et sur le monde, un monde qu’il partage avec d’autres sujets »4. Que signifie alors aujourd’hui la médiation documentaire au regard des dispositifs numériques ? Peut-on avancer l’idée d’une nouvelle médiation documentaire que l’on pourrait considérer comme spécifique et liée aux dispositifs info-communicationnels numériques ?

Une première partie de notre article permettra de mettre en perspective le concept de médiation documentaire. Nous le confronterons avec celui d'information dans sa forme numérique dans un deuxième temps, plus particulièrement dans son lien avec les dispositifs info-communicationnels. Nous questionnerons enfin la potentialité d'une nouvelle médiation documentaire au regard des dispositifs numériques, notamment au travers d’exemples issus de nos recherches successives.

 

 

L'impression des contenus ce site n'est pas autorisée.